Accueil Carte du Monde Armoirie du Monténégro

Le Monastère d'Ostrog

Le Tour du Monde en 80 ans - GBrisse

Pélerinage Monténégrin au monastère d'Ostrog

Le Monastère d'Ostrog ne faisait pas partie de notre programme initial, car il était situé à 2 h de notre point de chute de Dobrota et nous avions déjà beaucoup à découvrir dans les environs. Cependant, son côté mystique et l'intérêt que les Monténégrins lui portent nous ont fait changer d'avis.

Aller jusqu'au Monastère d'Ostrog, c'est déjà une petite aventure ! Sur le papier, il aurait fallu 2 h pour rejoindre le monastère depuis Dobrota. En pratique, il nous aura fallu bien plus... N'ayant pas de forfait 4G international, pas de GPS et ayant acquis par expérience que les routes monténégrines ne sont jamais nommées et que les panneaux indicateurs sont très rares, j'ai pris soin de préparer notre itinéraire la veille de l'excursion en faisant des copies d'écran Google Maps sur mon téléphone et en notant tous les petits villages que nous croiserions en chemin afin de vérifier que nous sommes sur la bonne route. Heureusement que nous avions le wifi dans l'appartement ! J'avais tout bien préparé sachant qu'une fois en route, les dés seraient jetés et qu'à la moindre erreur, nous pourrions errer dans le pays pendant des heures avant de revoir un panneau directionnel... Nous sommes partis assez tôt le matin et la première heure de route s'est déroulée sans accroc ! Nous avons atteint la toute nouvelle "autoroute" M6 au goudron frais et à la peinture immaculée. Trente minutes plus tard nous atteindrions Niksic et encore 20 minutes après nous serions au monastère ! Nous nous sommes sentis étrangement seuls sur cette route, nous n'avons croisé que très peu de voitures... et pour cause... Au bout de 15 minutes, au milieu de nulle part, commençait une interminable file de voitures à l'arrêt. Au bout d'une longue attente, ne voyant rien bouger, je remonte à pied l'immense queue de voitures pour enfin arriver à un barrage ! L'autoroute n'est pas terminée ! Un taxi m'informe que dans une bonne heure les plots de béton seront retirés le temps de la pause déjeuner des ouvriers et que nous pourrons rouler sur le tracé de la future seconde moitié de l'autoroute. Cette traversée fût aussi chaotique qu'inédite ! Arrivés enfin aux abords de Niksic, j'ai eu le malheur de rater la sortie d'autoroute ! Et nous voilà partis perdus dans les méandres des rues sans nom, sans panneau et sans aucun repère de la deuxième plus grande ville du Monténégro... Il nous aura en tout fallu 5 h pour atteindre le Monastère d'Ostrog.

A 2 km en contrebas du sanctuaire principale se trouve l'église de la Sainte-Trinité. N'oubliez pas d'y faire un bref arrêt. Son intérieur est merveilleusement décoré et la promenade dans le petit jardin est très agréable. A mi-chemin entre l'église Sainte-Trinité et le monastère se trouve une autre petite église qui ne se visite pas : l'église de Saint-Sankto-Le-Martyr. On trouve juste à côté un grand siège en pierre sur lequel nous nous sommes amusés à prendre des photos style Game Of Throne !

En haut du chemin en lacet, le Monastère d'Ostrog se dresse enfin face à nous ! Fort heureusement, nous sommes en fin de saison et il y a relativement peu de monde en ce début d'octobre. La vue sur la vallée de la Zeta est imprenable. Le monastère, construit dans deux grottes, est superbement décoré par de nombreuses mosaïques représentant la vie de Saint-Basile, fondateur du monastère. Le corps du saint repose dans l'une des grottes. Nous avons pu assister à une courte cérémonie faite par un prêtre orthodoxe et bénissant les fidèles venus se recueillir devant le cercueil du saint et embrasser son icône. Dans la cour précédant le monastère, on trouve une autre grotte dans laquelle il est possible de brûler des cierges et une grande boutique vendant un nombre phénoménal d'icônes de saints en tous genres et de livres religieux.

Outre le symbole religieux qu'il est pour les Monténégrins, le Monastère d'Ostrog est une prouesse architectural ! Nous n'avons pas regretté d'avoir fait le chemin pour découvrir ce lieu faisant partie intégrante de la culture du pays. Pour le retour, nous avons pris une autre route (on n'est pas maso non plus, hein !), celle passant par Podgorica et Budva. Nous n'aurons mis "que" 2 h pour le retour.

Si vous en avez le temps, n'oublie pas d'inclure le Monastère d'Ostrog lors de votre séjour au Monténégro. Visionnez la galerie-photos ci-dessous et n'hésitez pas à me laisser vos commentaires, à poser vos questions ou encore à me laisser le lien vers votre page sur cette destination.

Quelques info en vrac :

Le Monastère d'Ostrog est le lieu le plus important du Monténégro pour les chrétiens orthodoxes. Il attire jusqu'à un million de visiteurs par an.

Le Monastère d'Ostrog est encastré dans une falaise de 900 m de hauteur face à la vallée de la Zeta.

Le Monastère d'Ostrog fût édifié en 1665 par Saint Basile d'Ostrog. La dépouille du saint repose ici dans l'une des grottes/églises.

Le Monastère d'Ostrog est tellement important au Monténégro que les Monténégrins jurent souvent Sur Ostrog... !

Liens utiles :


Réservez vos activités avec Civitatis :