Accueil Carte du Monde Armoirie du Monténégro

Herceg Novi

Le Tour du Monde en 80 ans - GBrisse

Herceg Novi : d'une forteresse à l'autre

Après une agréable matinée ensoleillée à Perast, nous avons décidé de poursuivre notre chemin autour des Bouches de Kotor pour passer l'après-midi à Herceg Novi. Changement radicale d'ambiance car Herceg Novi est l'une des villes les plus modernes de la baie. Située face à la jonction des Bouches de Kotor et de la mer adriatique, Herceg Novi a joué un rôle majeur dans le contrôle de l'accès à la baie.

Nous nous sommes garés à l'ouest de la ville et nous avons rejoint le centre via la promenade du front de mer, la Setaliste pet Danica. Nous nous sommes prélassés quelques instants à la mode locale, face au soleil, sur de grandes terrasses de béton remplaçant la plage (rappelons que nous sommes à flan de montagne et que les plages sont quasi-inexistantes), puis nous avons marché un peu pour atteindre le quartier plus animé avec ses restaurants, ses bars, ses boutiques et son port.

La découverte d'Herceg Novi commence aux pieds de la forteresse Forte Mare. Dos à la plage se trouve la statue du fondateur de la ville : le roi Tvrtko 1er Kotromanich. Non loin de là, la Citadela, première position défensive de la ville, a malheureusement été détruite lors du tremblement de terre de 1979. En empruntant un passage sinueux, on atteint la Forte Mare, forteresse se dressant avec fierté et provocation au-dessus de la ville. Nous avons continué à emprunter les serpentines, ces ruelles étroites et discrètes, jusqu'à découvrir la petite église Saint-Léopold et juste à côté, la place Mico Pavlovic et l'église Saint-Jérôme. De la place se dégage une magnifique vue sur la baie et l'accès à la mer adriatique. Nos flâneries et nos contemplations étaient accompagnées par les sons enjoués de l'école de musique, située sur cette même place.

Encore un peu plus haut, l'église de l'archange Saint-Michel se dresse élégamment sur la Place du Duc Stéphane (trg herceg Stjepan) et rayonne par son blanc éclatant. Avant de redescendre par la rue commerçante ulica Njegoseva, nous sommes montés en haut de la tour de l'horloge où un jeune guide nous a fourni un tas d'info diverses sur Herceg Novi et son histoire.

Tout en haut de la vieille ville d'Herceg Novi, Kanli Kula est une ancienne prison datant de la période turque. Aujourd'hui, la forteresse sert de lieu de spectacle pouvant accueillir jusque 1500 personnes. La vue dominante sur la baie et son embouchure vers l'Adriatique y est somptueuse. En descendant au fond de l'ancienne citerne qui servit aussi de geôle, on peut voir encore les gravures rupestres faites par les prisonniers. On y devine surtout des voiliers et quelques inscriptions arabes.

Il y a beaucoup d'autres choses à voir à Herceg Novi. Nous n'y avions consacré qu'une après-midi après avoir passé la matinée à Perast, mais nous aurions pu y passer une journée entière. On peut par exemple y visiter également la villa de Tito, la forteresse Spanjola, le monastère de Savina ou encore le monument en l'honneur des soldats français à Ilinica.

Comptemplez le paysage et les attraits d'Herceg Novi grâce à la galerie-photos ci-dessous. Et n'hésitez pas à marquer votre passage par un petit commentaire en bas de page !

Quelques info en vrac :

La Région historico-culturelle et naturelle de Kotor, dont fait partie Herceg Novi, a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1979. Elle englobe la vieille ville de Kotor, les fortifications de Kotor et tout l'intérieur de la Baie de Kotor.

La tour de l'horloge a été construite en 1667 par le sultan Mahmud, pendant la domination turque. Elle était la principale porte de la ville.

La forteresse Kanli Kula date de la période turque (16e siècle) et servait de prison. Son nom signifie "tour sanglante". On peut encore y observer des gravures faites par les prisonniers sur les murs.

Située à l'entrée des Bouches de Kotor, face à la mer adriatique, Herceg Novi a joué un rôle majeur dans le contrôle de l'accès à la baie. Ainsi la ville ne compte pas moins de quatre forteresses ou bastions en cascade : au bord de mer la Citadela, suivie de Forte Mare, puis Kanli Kula et plus haut la forteresse Spanjola.

Liens utiles :

Blason de Herceg Novi


Réservez vos activités avec Civitatis :