Accueil Carte du Monde Armoirie de France

Châteauneuf-du-Pape

Le Tour du Monde en 80 ans - GBrisse

Une halte à Châteauneuf-du-Pape

Châteauneuf-du-Pape est un village du Vaucluse situé à mi-chemin entre Orange et Avignon.

J'ai découvert Châteauneuf-du-Pape lors de mes vacances d'été 2013. Sur la route qui nous ramenait à Mornas, j'étais comme... intrigué par cette commune dont le nom est mondialement connu pour ses vins ! En amateur de vieilles pierres, je me suis dit que dans "Châteauneuf-du-Pape" il y a "château" ! Alors tant pis pour les grands crus, moi j'avais envie de m'y arrêter pour voir le château ! Bon, on ne va pas se mentir, il ne reste pas grand chose du château qui, fût-il un temps, devait être sublime : tout juste deux pans de mur. Mais ça reste un petite curiosité à voir si toutefois on ne passe pas loin.

Les ruelles de Châteauneuf-du-Pape ne manquent pas de charme et on y déambule avec plaisir. On y trouve bien-sûr de nombreuses caves et bars à vins où vous pourrez déguster la production du terroir.

N'hésitez pas à télécharger ce guide patrimoine traitant de Châteauneuf-du-Pape et aussi Caderousse, Courthézon, Jonquières et Orange.

Quelques info en vrac :

L'AOC Châteauneuf-du-Pape est une appellation mondialement connue. Au XIVe siècle, les papes s’installèrent en Avignon et c’est Jean XXII qui développa le vignoble, en assura la renommée et fit bâtir le château en haut de la colline de Châteauneuf-du-Pape. Chaque année, 100.000 hl de vin sont produits, dont 7 % de vin blanc.

La Rue Porte Rouge ne doit pas son nom à un quelconque passé sanglant. Elle doit son nom à la Porte Nord de l’ancien rempart. En effet, la Porte Ourouse littéralement en provençal Porte venteuse (ouro = vent), indique l’entrée nord du village exposée au Mistral. Ce nom est due à une mauvaise traduction sur le cadastre Napoléonien de 1810 et est devenue par déformation la "Porte Rouge".)

C’est le pape Jean XXII qui choisira de bâtir à Châteauneuf-du-Pape, une résidence, à la fois de villégiature et surtout, poste de défense. Sa position stratégique, en hauteur et en bordure du Rhône lui permet de contrôler la voie d’accès depuis le nord. C’est le Pape Clément VII qui passera le plus de temps au Château. Après le départ de la Papauté à Rome au début de XVe siècle, le château fut laissé à l’abandon. Au cours des guerres de religion, son emplacement stratégique lui permet de reprendre du service. Le site est occupé par les Allemands lors de la Seconde Guerre mondiale. Le donjon est transformé en dépôt d’armes et en poste d’observation antiaérien de par ses 115 mètres d’altitude. La garnison du château, qui y entreposait des explosifs et des munitions, le fait sauter avant de partir le 20 août 1944, détruisant toute la partie nord du château. Seule une face du donjon, au sud et le cellier restèrent intacts. La façade ouest, bien que déjà en ruines, résiste à l’explosion et montre encore par ses fenêtres la disposition en trois étages du château.

Liens utiles :

Blason de Châteauneuf-du-Pape