Accueil Carte du Monde Blason Israel

Saint-Jean d'Acre

Le Tour du Monde en 80 ans - GBrisse

Balade entre les remparts de Saint-Jean d'Acre

Saint-Jean d'Acre, encore appelée Akko, est située au nord d'Israël. C'est en partant de Tel Aviv pour rejoindre le Lac de Tibériade, que j'y ai fait une halte. Akko est un endroit très plaisant à visiter avec une atmosphère douce et un paysage varié et se parcourt très facilement à pied.
Au carrefour des civilisations, cette ville fortifiée a connu de nombreuses influences culturelles : les romains, les byzantins, les Croisés et Richard Coeur de Lion, Napoléon... Bref ! Les passionnés d'histoire seront ravis !

Quelques info en vrac :

Saint-Jean d'Acre se situe à la croisée des chemins de nombreuses civilisations. Elle a été d'abord conquise par les Égyptiens sous Thoutmosis III. Elle a ensuite été dominée par les Assyriens puis elle est devenue grecque sous Alexandre Le Grand puis égyptienne à nouveau sous Ptolémée II et s'appelle alors Ptolémaïs, avant de devenir romaine sous l'empereur Claude. Acre fait ensuite partie de l'empire byzantin avant d'être conquise par les arabes.
Pendant les Croisades, la ville est prise par Baudouin Ier, roi de Jérusalem, reprise par le sultan Saladin, reconquise en 1191 par les rois Philippe-Auguste et Richard Cœur de Lion durant la troisième croisade.
Annexée ensuite par l'empire ottoman, Saint-Jean d'Acre reste le point de passage du pélerinage en Terre Sainte et compte un grand nombre d'églises.
En 1799, le général Napoléon Bonaparte, à la tête de l'armée française d'Égypte, commence le siège de Saint-Jean-d'Acre.
En 1918, après la Première Guerre mondiale et dans le contexte du démembrement de l'Empire ottoman, cette ville passe au sein du mandat britannique en Palestine.